Qu’est-ce que l’Edge computing et en quoi est-ce important ?

Qu’est-ce que l’Edge computing ?

L’Edge computing est un modèle d’informatique distribuée, dans lequel les systèmes informatiques sont déployés près de l’emplacement physique où sont collectées et analysées les données, plutôt que sur un serveur centralisé ou sur le cloud. Cette nouvelle infrastructure inclut des capteurs qui collectent des données et des serveurs périphériques qui les traitent en temps réel sur site. Elle connecte également au réseau d’autres dispositifs, tels que des ordinateurs portables et des smartphones.

D’ici 2025, 175 zettaoctets (soit 175 000 milliards de gigaoctets) de données seront générés à l’échelle de la planète. Sur ce volume, 90 zettaoctets seront le fait de dispositifs périphériques.

-Rapport IDC Data Age 2025, The Digitization of the World: From Edge to Core

En quoi l’Edge computing est-il important ?

L’Edge computing constitue une nouvelle approche pour gagner en rendement opérationnel, améliorer les performances et la sécurité et limiter les temps d’indisponibilité imprévus. Autant d’atouts indispensables pour des systèmes modernes, exigeant un fonctionnement 24/7. Avec l’émergence de l’Internet des objets (IoT), et notamment de l’Internet industriel des objets (IIoT), l’Edge computing stimule l’innovation et ouvre de nouveaux horizons commerciaux.

L’Edge computing alimentera la prochaine révolution industrielle, en transformant les secteurs de la fabrication et des services. Cette technologie fait plus qu’offrir une collecte des données en temps réel. En optimisant les données ainsi recueillies, elle offre une solution de veille stratégique. L’innovation de l’Edge computing réside dans son évolutivité et sa flexibilité. En effet, ces solutions peuvent être mises en service plus rapidement et être gérées plus facilement qu’un centre de données traditionnel. Ainsi, les entreprises sont en mesure de s’adapter plus vite aux évolutions de leur secteur.

Par ailleurs, l’Edge computing est plus efficace et plus économique.  L’analyse de données en périphérie permet de collecter et traiter les données en temps réel. Par conséquent, elle réduit la latence et les coûts associés à l’envoi de données sur le cloud et accélère ainsi la prise de décisions. Cela peut être important pour des applications telles que les sites d’exploitation pétrolière et gazière, pour lesquels l’identification rapide de problèmes permet d’éviter des risques environnementaux et de limiter les impacts négatifs.

La valeur de l’Edge computing réside également dans sa capacité à éviter les interruptions imprévues et à garantir les  performances et la sécurité des équipements critiques.  En effet, cette technologie permet de réduire les temps d’indisponibilité non planifiés et les coûts opérationnels, sans pour autant réaliser de compromis sur les normes de sécurité.

L’utilisation accrue de systèmes informatiques en périphérie permet de déployer des algorithmes d’intelligence artificielle sophistiqués et de tirer parti de l’apprentissage automatique. Cette approche contribue à créer des systèmes autonomes, qui permettent aux entreprises de gagner en rendement et en productivité, tout en réduisant leurs coûts de maintenance et de personnel.  Elle soulage également les employés de certaines tâches, afin qu’ils puissent se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

Quels sont les avantages et les défis de l’Edge computing ?

L’un des principaux avantages de l’Edge computing réside dans sa capacité à collecter et analyser des données à l’endroit où elles sont recueillies, mais également à identifier et corriger des problèmes qui n’auraient pas été repérés aussi rapidement si les données avaient été envoyées à un serveur central ou sur le cloud, que ce soit pour leur traitement ou leur analyse. Le fait de conserver des données sur site limite également les risques sécuritaires associés au transfert des données, ce qui est particulièrement important pour les organismes financiers, par exemple. Contrairement à ce qu’implique l’envoi de toutes les données sur le cloud ou sur un serveur central, le traitement des données sur site permet également de réduire les coûts de bande passante.

Notez qu’une solution d’Edge computing performante doit bénéficier d’une architecture et d’une mise en œuvre soigneusement pensées. Sans l’expertise appropriée, la tâche peut être difficile. En effet, un grand nombre de sites collectant et analysant les données sont autant d’emplacements à configurer et surveiller, ce qui ajoute encore en complexité. À l’inverse, un nombre trop réduit de sites entraîne un risque de perte de données critiques. Les emplacements décentralisés impliquent potentiellement un personnel réduit sur site, et font donc parfois appel à des employés œuvrant dans des domaines non techniques en cas de panne. Ces difficultés peuvent être surmontées avec l’aide d’intégrateurs de système qualifiés et de la technologie périphérique adaptée.

En quoi l’Edge est-il sûr ?

L’Edge computing étant un système d’informatique distribuée, les risques en matière de sécurité sont différents de ceux pesant sur un environnement centralisé. Les contrôles de sécurité appliqués dans des centres de données privés ou sur les clouds publics, tels que des pare-feu ou des systèmes antivirus, ne sont pas transférés automatiquement. Les experts recommandent de suivre quelques étapes simples, notamment le renforcement de la sécurité de chaque hôte, la surveillance du réseau en temps réel, le cryptage des données et l’ajout de mesures de sécurité physiques.

91 % des données actuelles sont créées et traitées dans des centres de données centralisés. D’ici 2022, environ 75 % de toutes les données devront être analysées et traitées en périphérie.

Le cloud et l’Edge

L’Edge remplace-t-il le cloud ?

L’Edge computing travaille main dans la main avec le cloud de manière à offrir une solution flexible, basée sur les besoins de chaque organisation. Ses capacités de collecte et d’analyse de données en temps réel font de l’Edge computing une approche idéale pour certaines charges de travail. En parallèle, le cloud peut offrir un emplacement centralisé pour les analyses de données à grande échelle.  Ainsi combinés, ces deux systèmes fournissent des informations sur les performances en temps réel et sur le long terme. Par ailleurs, ils permettent le déploiement d’initiatives telles que l’apprentissage automatique ou l’administration des performances des ressources.

Le cloud hybride et l’Edge

Si vous utilisez déjà une architecture de cloud hybride, vous savez quels sont les avantages d’un partitionnement des données entre clouds publics et privés. Sachez que l’Edge computing peut être un excellent complément à ce réseau déjà en place. Cette solution se décline en différentes configurations, toutes parfaitement opérationnelles, à déterminer selon vos objectifs et votre usage professionnels. À titre d’exemple, l’Edge computing peut remplacer un cloud privé en endossant le rôle de système informatique principal. Vous pouvez également l’associer à un cloud hybride existant, incluant des composantes publiques et privées.

Les secteurs tirant parti de l’Edge computing

Industrie du pétrole et du gaz

Automatisation industrielle

Bâtiments intelligents

Eau et eaux usées

Transports

Santé

Vente au détail

Industrie des produits alimentaires et des boissons

Vous ne trouvez pas votre secteur ? Pas d’inquiétude : nous couvrons tous les domaines d’activité. Discutez avec nous en ligne et découvrez de quelle manière nous pouvons vous aider.

Stratus est un leader en matière d’Edge computing

Chez Stratus Technologies, nous aidons nos partenaires et clients du monde entier à transformer des données en informations exploitables, là où elles sont les plus importantes : en périphérie. Depuis des décennies, nous protégeons nos partenaires et clients contre des risques financiers et menaçant leur réputation. Pour cela, nous faisons en sorte que les informations soient transmises de manière sécurisée et fiable aux applications situées sur le cloud et en centre de données. Aujourd’hui, ces avantages s’appliquent à l’Edge computing, qui permet aux entreprises de gagner en rendement opérationnel et d’améliorer les performances et la sécurité de leurs systèmes, tout en limitant les temps d’indisponibilité imprévus et les coûts. Simplifiez-vous la vie : optez pour un système plus efficace, plus productif.

La dernière solution de Stratus, ztC Edge, a été spécialement conçue pour les sites décentralisés. Stratus ztC Edge est une plateforme informatique robuste, hautement automatisée. Elle fournit des applications industrielles critiques de manière rapide, fiable et efficace, y compris dans des emplacements décentralisés et en sous-effectif. De nombreuses fonctionnalités aident les entreprises à gagner en rendement et à limiter leur dépendance vis-à-vis du service informatique, tout en réduisant les risques d’interruption : virtualisation intégrée, redémarrage et protection des données automatiques, reprise automatique du site en local, sécurité simplifiée, nœuds SSD redondants, disponibilité personnalisable, interopérabilité industrielle, maintenabilité de l’informatique industrielle, services de surveillance des systèmes dans le cloud et services de support gérés.