L’Edge computing soutient l’innovation et les nouveaux modèles d’affaires en offrant un énorme potentiel d’optimisation des processus de traitement des données. L’un de ses principaux atouts réside dans sa capacité d’effectuer des analyses en temps réel pour améliorer la prise de décision, au plus près du traitement local des données. L’adoption croissante de l’Edge témoigne de l’intérêt des entreprises pour des infrastructures de gestion des données intelligentes complémentaires et alternatives au cloud. Mais quels sont les 5 leviers d’une intégration réussie d’une infrastructure Edge ?

Première étape : virtualisation et modernisation

La virtualisation s’impose comme une option clé pour moderniser une infrastructure informatique. Dans le passé, une application logicielle signifiait un PC supplémentaire pour éviter toute interaction dangereuse avec un matériel et ses logiciels existants. Néanmoins, cette stratégie s’est avérée complexe pour maintenir à la fois les équipements, les versions de systèmes d’exploitation et de logiciel. La technologie intégrée avec virtualisation permet à plusieurs opérations de se dérouler simultanément, le tout sur un seul matériel. Celle-ci apporte des avantages considérables en termes de fiabilité, de facilité de gestion et de création d’une plate-forme qui facilitera l’intégration de l’Edge.

Deuxième étape : convergence OT / IT

Au-delà de la connexion des infrastructures, l’IIoT nécessite la convergence entre systèmes d’information industriels « OT » et des systèmes d’information d’entreprise «IT ». Le décloisonnement entre ces deux mondes représente un enjeu stratégique pour les groupes industriels. La mise en œuvre de l’Edge Computing dans des stratégies d’Internet industriel des objets (IIoT) permet de simplifier la convergence IT/OT. Pour gérer ce changement organisationnel, de nombreuses entreprises s’appuient un nouveau type de spécialistes qui allient une double expertise, en automatisme et en langage informatique, et établissent un pont entre les deux spécialités.

Troisième étape : choisir une solution pour l’intégration Edge

Le coût total de possession, le déploiement, la gestion, la disponibilité continue et l’efficacité opérationnelle sont les critères à étudier lors de la sélection d’une solution d’Edge Computing. Il est également nécessaire de réfléchir à l’endroit où sera installée la plate-forme. La plate-forme se trouvera-t-elle dans un environnement plus accidenté, tel qu’un plancher d’usine ? Ou peut-être un environnement plus propre et organisé comme celui d’une salle de contrôle ? Où se trouveront les ressources informatiques par rapport à l’emplacement physique où les données sont collectées et analysées ?

Quel que soit le scénario, une solution d’intégration d’infrastructure Edge doit inclure des fonctionnalités d’auto-surveillance, de protection, de redondance et d’analyses prédictives.

Quatrième étape : Intégration de IIoT

Dans un atelier industriel, les machines et les lignes de production sont souvent reliées à des capteurs dits « intelligents » qui mesurent en temps réel différents paramètres tels que la température, l’humidité, la conformité dimensionnelle d’un produit…par exemple. Les données collectées permettent aux équipements industriels de générer des informations commerciales et d’effectuer des actions spécifiques avec une interaction humaine réduite. Cela permet d’optimiser la qualité des processus, l’engagement des collaborateurs et de favoriser la disponibilité.

Cinquième étape : sécurité renforcée

La montée en puissance des appareils intelligents au sein des architectures d’Edge Computing s’accompagne de la montée des vulnérabilités en matière de sécurité. Les risques de sécurité incluent les vulnérabilités logicielles et la manipulation du système, qui peuvent conduire à des violations des données client et / ou à l’arrêt des opérations. Il est nécessaire d’investir dans la cybersécurité et de choisir des systèmes IIoT offrant une surveillance et une détection régulières en cas d’infection par des logiciels malveillants.

Il est ensuite possible de commencer l’intégration d’une infrastructure Edge.

L’intégration de l’Edge aux systèmes existants peut sembler fastidieuse mais elle apporte des avantages indispensables en termes de capacité, de fiabilité et un rapport coût / efficacité accrus. La réussite de cette intégration repose sur quelques conditions : l’utilisation de machines virtualisées pour moderniser son infrastructure ; l’intégration de l’IIoT avec une forte sécurité et la convergence OT / IT. La solution Edge réduira la complexité liée à la collecte et à l’analyse des données et rendra les processus plus proactifs.

© 2019 Stratus Technologies.